Recette Tacos (poulet, boeuf, porc ou poisson) : comment les préparer comme au Mexique

Difficile d’évoquer la cuisine mexicaine sans penser immédiatement au taco. Qu’on le déguste dans un restaurant spécialisé (une « taqueria ») ou qu’on le prépare soi-même à la maison, il est difficile de résister au charme de ce plat convivial, dans lequel tout le monde peut composer sa propre recette, au grès de ses envies.

Dans cet article, nous allons vous présenter les meilleures recettes de tacos mexicains à reproduire chez vous. Au poulet, au bœuf, mais aussi au porc et au poisson (sans oublier les végétariens), il y a mille et une façon de préparer le taco. A condition de connaître nos secrets de fabrication.

Quels ingrédients pour quel type de taco ?

Pour préparer un taco, vous allez avoir d’abord besoin d’une galette. Vous pouvez l’acheter toute faite, mais pour une recette plus authentique, il est préférable de la préparer vous-même, au maïs de préférence.

Pour préparer votre taco (pour 6 portions) maison

  • 120 g de farine de maïs
  • 80 g de farine de blé fine
  • 1 cuillère d’huile de colza
  • 10 cl d’eau
  • Une pincée de sel

Pour le garnir, il existe plusieurs écoles. Commencez par choisir la viande de votre choix (en vous référant aux recettes présentées dans cet article, puis agrémentez des condiments suivants :

  • De la salsa de piment (faites maison de préférence) ;
  • du maïs ;
  • des haricots noirs ;
  • des dés de tomate ;
  • de l’ognon rouge émincé ;
  • un bouquet de coriandre ;
  • de la crème épaisse ;
  • de la salade

Quelles sont les origines du taco mexicain ?

Bien avant que les espagnols ne foulent son sol, le Mexique se nourrissait déjà de maïs. Le mot taco viendrait d’ailleurs de l’aztèque « quauhtaqualli » qui désignerait une tortilla à base de maïs. Si vous avez des difficultés à le prononcer, rassurez-vous. C’était également le cas des conquistadors qui ont préféré sa version courte : « le taco ».

Pour comprendre les origines du taco, il faut aller dans la campagne mexicaine où les hommes travaillaient encore dans les champs. Les femmes de paysans qui préparaient leur repas avaient donc la contrainte de préparer des plats faciles à transporter, mais aussi à manger. Selon l’historien Bernal Diaz del Castillo, la première taquiza serait apparue apparu à Coyoacan, et aurait été organisée par le général Hernan Cortes pour alimenter son armée.

Recette tacos : comment préparer de bons tacos de viande à la mexicaine ?

Le taco était donc un plat dégusté dehors, et non à la maison, ce qui explique qu’il se soit aussi bien converties à la mode des food trucks et des stands de restauration nomades.

Comment se mangent les tacos ?

Le taco est finalement une simple galette de maïs que l’on va garnir avec différents ingrédients, principalement de la viande et des légumes frais, découpés en petits dés. C’est un plat de street food, que l’on mange sur le pouce, sans couvert ni assiette. Il est d’ailleurs confectionné au Mexique par des spécialistes « les taqueros » qui vous permettront de choisir votre garniture, en ajoutant à une base commune de l’ognon cru et de la coriandre, par exemple.

Le choix de la sauce est également très important lorsque vous commandez, ou préparez votre propre tacos. Vous pouvez opter pour la salsa à base de tomates (rouges ou vertes), et choisir votre dose de piment, en fonction de ce que votre palet est près à supporter. Parmi les autres garnitures les plus communes du fameux tacos, on retrouve également la pico de gallo : une sauce fraiche préparée avec de l’ognon émincé, des dés de tomate, du piment et de la coriandre fraiche.

C’est un plat qui se mange généralement le soir, les taquerias (dans lesquelles on ne sert que la fameuse galette mexicaine) ouvrant entre 18h et 4 heures du matin. C’est donc un plat de soirée, mais aussi de fête, puisque servir des tacos à ses convives est souvent plus pratique et économique. C’est d’ailleurs à ces occasions que le taco devient plus volontiers végétarien (agrémenté d’haricots ou de pommes de terre), tandis que les taquerias ne servent que des tacos à base de viande.

On l’accompagne le plus souvent d’un soda bien frais ou d’une agua fresca (comme la horchata ou la jamaica). Certains mexicains la dégustent avec une bière, mais c’est plus occasionnel.

Quels sont les types de tacos les plus populaires

Des tacos, il en existe de toutes les sortes. Qu’ils soient à base de viande ou de légumes, il y en a pour tous les goûts. Voici les plus populaires, de quoi vous donner des idées pour décliner les recettes de tacos mexicains partagées dans cet article.

Le taco al pastor : une variété très réputée qui est servie avec de la viande de porc marinée aux épices. Elle est très facile à reconnaître puisque la viande est généralement embrochée et prend une forme conique, proche des kebab turcs. Le taco al pastor est généralement servi avec de l’ananas, pour une délicieuse combinaison sucrée salée.

Le taco de bistec ou de carne asada : c’est la version au bœuf du taco. La viande est généralement coupée en tous petits morceaux et agrémentée de salsa et de pico de gallo.

Le taco de carnitas est lui aussi préparée avec de la viande de porc, cette fois cuite dans la graisse de cochon. C’est une déclinaison que l’on retrouve uniquement dans quelques taqueria et régions du Mexique, mais qu’il faut absolument goûter pour la tendresse de la viande, et son prix très accessible.

Comment réaliser des tacos mexicains ?

Le taco de chorizo : pas besoin d’en dire beaucoup plus.

Le taco de cochinita : une variation que l’on trouve uniquement dans la région du Yucatan et dans laquelle la viande de porc est marinée.

Le taco de barbacoa : un méli-mélo de viande d’agneau et de veau, qui peut être préparé aussi bien avec les tripes, la langue, les yeux ou la cervelle. Ame sensible s’abstenir.

Les tacos végétariens

Le taco n’est pas uniquement un plat de carnistes. En effet, les végétariens, et même les vegans, peuvent twister la recette servie dans les taquerias mexicaines pour se rapprocher de leur version familiale (toutes les familles ne pouvant pas se permettre d’acheter de la viande). Résultat, vous avez l’embarras du choix en terme de garnitures : tofu, graines, légumes ou légumineuses, toutes permettent de préparer de délicieux tacos végétariens.

Parmi les meilleures recettes, on retrouve :

  • Le taco au tofu (servi avec de la tomate, des amandes grillées ou de la noix de coco)
  • Le taco au tempeh : une protéine végétale qui remplacera parfaitement la viande.
  • Le taco de patate douce ;
  • Les tacos à l’aubergine grillée ;
  • Les tacos de haricots noirs ou de lentille ;
  • Le taco garni au quinoa.

Quelle tortilla choisir

La base d’un bon taco à la mexicaine est la tortilla de maïs. Vous pouvez la remplacer par la farine de blé, qui sera un peu plus moelleuse est plus facile à manier, mais vous ne retrouverez pas le goût du taco dégusté sur un trottoir de Mexico. A vous de voir…

Les intolérants au gluten pourront même remplacer la traditionnelle galette à la farine de maïs et de blé par une préparation 100 % végétarienne à base de choux-fleur moulu très finement et mélangé à de l’eau. Vous pourrez également opter pour les tortillas aux fèves noires.

Nos recettes tacos

Passons maintenant aux choses sérieuses. Maintenant que vous connaissez les différentes variations de taco, vous n’avez plus qu’à choisir la source de protéines de votre choix, et vous régaler des recettes que nous avons préféré. Voici comment les préparer à la maison.

Le taco de poulet

La version la plus populaire du taco est certainement celle au poulet. C’est aussi la plus simple à préparer :

  • Commencez par faire revenir l’ognon rouge émincé dans une poêle avec un filet d’huile d’olive. Ajoutez ensuite les poivrons et vos blancs de poulet découpés en fine lanières. Laissez revenir à feu moyen pendant 8 minutes.
  • Pendant que votre viande cuit, préparez le reste de vos condiments. Coupez la tomate, le piment et l’ognon rouge en dés, puis ajoutez la coriandre et le citron vert pour réaliser votre pico de gallo.
  • Juste avant de servir, faites réchauffer vos tortillas de mais dans une poêle non-adhésive. Ajoutez la viande, la salade fraiche et agrémentez de crème épaisse et de feuilles de coriandre fraiche.

Le taco de bœuf

Recettes de tacos mexicains

Pour le taco de bœuf :

  • on ne fait revenir que la viande : un beau contre-filet que l’on jette dans une poêle avec un peu d’huile d’olive et que l’on garde saignante. Laissez-la reposer quelques minutes hors du feu avant de la découper en petites lanières pour éviter que le jus de la viande ne se répande dans l’assiette.
  • Faites frire votre tortilla dans un peu d’huile végétale (une à deux minutes de chaque côté). Elle doit être légèrement dorée, mais pas cassante.
  • Commencez à préparer vos tacos en commençant par les garnir de viande, de fromage, de salsa, puis de tomates, de salade, de haricots noirs, de maïs, de crème épaisse et finissez par les ognons, la coriandre et la sauce piquante (de la Chohula si vous en trouvez, mais dans le cas contraire, un peu de tabasco fera parfaitement l’affaire).
  • Repliez les deux bords de votre tortilla, et régalez-vous !

Le taco de porc

Pour le taco de porc, vous aurez besoin de :

700 grammes de bavette ou filet de porc,

12 tortillas de maïs ;

1 avocat ;

2 petites tomates ;

100 g de cheddar fort râpé ;

1 poivron jaune ;

De la crème épaisse ;

Sel et poivre.

Pour préparer la sauce, prévoyez :

Une demie tasse de sauce chili ;

3 cuillères à soupe de mélasse ;

3 cuillères à soupe de Tabasco ;

2 cuillères à soupe de poudre de piment ;

  • Commencez par préparer la sauce en mélangeant tous les ingrédients. Puis badigeonnez-en votre pièce de viande (avec seulement un tiers de la préparation) et laissez mariner pendant au minimum 8 heures.
  • Faites préchauffer votre poêle avec un peu d’huile. Si vous le pouvez, le mieux est de faire cuire la viande de votre taco mexicain au barbecue. Pour les autres, une poêle/grille fera largement l’affaire.
  • Faites griller votre viande des deux côtés jusqu’à ce qu’elle soit bien rosée (de 4 à 5 minutes) en continuant de la badigeonner de marinade. Salez et poivrez, puis laissez reposer la viande pendant 10 minutes, recouverte de papier d’alu.
  • Tranchez la viande en fines lamelles.
  • Préparez le reste de vos ingrédients (en découpant la tomate, l’avocat et le poivron en petits dés) et faites réchauffer le reste de la sauce. Laissez vos convives garnir eux-mêmes leur tortilla.

Le taco de poisson

Le taco de poisson est une variation un peu moins connue mais très populaire (en particulier aux Etats Unis) qui ravira les gourmands qui souhaitent changer des traditionnels tacos de viande. Agrémentés d’une salsa fraiche et de mangue, c’est un plat idéal à déguster en été.

Comment préparer des tacos de poisson ?

Vous aurez besoin :

700 grammes d’aiglefin ou de filet de morue ;
8 tortillas de maïs
1 ognon rouge ;
1 piment vert ( jalapeño) ;
de l’huile d’olive ;
2 citrons verts ;
2 belles tomates bien mûres
1 demie mangue ;
un bouquet de coriandre ;
de la crème épaisse ;
sel et poivre.

  • Pour préparer vos tacos de poisson, il vous suffit de commencer par faire revenir l’ognon et le piment émincé dans un peu d’huile d’olive. Ajoutez ensuite le jus de citron et le poisson, qui cuira dans cette marinade pendant 2 à 3 minutes de chaque côté (ou jusqu’à ce qu’il soit bien cuit).
  • Assaisonnez de sel et le poivre et effilochez délicatement la chair avec une fourchette.
  • Ajoutez le reste de vos ingrédients et garnissez vos tortillas de cette préparation et d’un trait de crème épaisse.
  • Attention de bien utiliser du poisson frais et de déguster votre taco de poisson dès que vous l’aurez préparé.

Recette de tortilla de maïs

Impossible de préparer un bon taco mexicain sans tortilla de maïs. Certains préfèreront sa cousine au blé, mais la galette de maïs est bien plus savoureuse et se mariera parfaitement avec toutes vos garnitures, quelles soient carnivores ou végétariennes.

  • Pour les préparer, commencez par mélanger les deux farines dans un grand saladier. Ajoutez ensuite le sel.
  • Formez un puit au centre, puis ajoutez l’huile végétale et mélangez le tout.
  • Continuez en versant petit à petit l’eau et mélangez en vous servant d’une fourchette ou de vos mains, jusqu’à obtenir une pâte homogène.
  • Pétrissez-la pendant quelques minutes jusqu’à ce qu’elle soit bien lisse. Puis recouvrez votre bol d’un film plastique ou d’un torchon humide.
  • Laissez reposer une demie heure à température ambiante.
  • Coupez votre pâte en 4 et formez des petites boules à la main. Etalez chacune de vos boules sur du papier sulfurisé ou en silicone pour former une galette d’environ 20 cm de diamètre.
  • Faites chauffer une poêle antiadhésive pendant quelques minutes, sans huile.
  • Une fois qu’elle sera suffisamment chaude, faites cuire votre tortilla de maïs 1 minute de chaque côté, à feu moyen.
  • Vous saurez que votre tortilla est prête quand des petites cloques dorées vont se former. Gardez-les au chaud avant de les servir (sous cloche) pour éviter que la vapeur ne s’échappe et que vos galettes ne durcissent.

Leave a Reply