Recette gnocchi : les meilleurs préparations pour se régaler en famille ou entre amis

Préparer ses propres gnocchis n’est pas aussi compliqué que vous pouvez le penser. Cette célèbre recette italienne ne nécessite en effet que très peu d’ingrédients et est plutôt simple à réaliser, avec un peu de patience et un bon coup de main.

Sa pâte à base de pomme de terre, de farine et d’oeuf fera en effet une excellente base pour changer de vos plats de pâte habituels. Qu’elles soient natures, à la courge, patate douce, à la betterave ou encore aux épinards, les combinaisons sont infinies, et toutes plus délicieuses les unes que les autres.

Nous vous expliquons dans cet article comment les préparer très facilement chez vous, mais aussi comment les cuire, les agrémenter et varier des recettes traditionnelles pour un peu de folie en cuisine et surprendre vos invités.

Les ingrédients indispensables pour réaliser des gnocchis

Pour préparer des gnocchis maison pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

  • 500 grammes de pommes de terre (préférez les variétés farineuses comme la Maris Piper ou encore la Binge) ;
  • 1 œuf frais ;
  • 80 grammes de farine ;
  • une pincée de sel.

Les origines des gnocchis

L’origine des gnocchis remonterait au 15e siècle, où les premières mentions de ces petites pâtes à base de pomme de terre apparaissent dans les poèmes chantés durant le carnaval de Laurent de Médicis. On retrouve de nombreuses référence à ce pat dans les écrits italiens (notamment la Divine Comédie) durant la Renaissance, notamment cuite dans un bouillon et faisant état de pâtes denses et épaisses. Au 18e siècle, c’est Emile Zola qui y fait référence dans son roman Nana dans lequel les garçons se régalent de « crépinettes de lapereaux aux truffes et de niokys au parmesan ».

Le terme italien de gnocchi désignerait également un petit pain granulé à l’indice, tandis que d’autres sources considèrent que le mot nous vient du vénitien gnocco qui ferait référence à sa forme de noix. Il pourrait également provenir du niçois inhocs. C’est pourquoi son pays d’origine fait encore débat puisque certains considère que la gnocchi est italienne, tandis que les français de l’autre côté des Alpes Maritimes se disputent sa paternité. Des archéologues se sont même penchés sur la question, retrouvant des traces de gnocchetti à base de farine de céréales moulues à la pierre durant l’âge de bronze dans la vallée de Ledro.

Quoi qu’il en soit, les gnocchis étaient un repas très apprécié à la cour de Milan, notamment pour célébrer les victoires militaires. On les préparait alors avec de la mie de pain, des amandes et du lait, une base parfumée parfois à la betterave ou au safran. C’est au 17e siècle que sa composition évolue pour comprendre des œufs pour les familles les plus aisées. La pomme de terre ne fera quant à elle son apparition qu’au 18e siècle, ramenée des Amériques dans les cales des colons espagnols. Elles sont dès lors cuisinées dans un ragoût de viande.

Recette gnocchi : comment les préparer maison ?

Pour préparer cette recette gnocchi maison, suivez les étapes suivantes :

Commencez par faire cuire vos pommes de terre dans de l’eau. La durée de cuisson va varier en fonction de leur taille, donc surveillez-les régulièrement et sortez-les de l’eau avant que leur peau ne commence à se détacher. Vous pouvez également les faire cuire au four (en robe de chambre toujours) pour obtenir une chair plus ferme et moins gorgée d’eau. Elles seront plus faciles à travailler ensuite.

Laissez vos pommes de terre revenir à température ambiante et utiliser un presse-purée pour les écraser. Vous pouvez également utiliser une fourchette mais évitez le blender qui vous donnera une texture trop élastique.

Formez ensuite un puit avec votre purée et ajoutez votre œuf à l’intérieur, une pincée de sel (et un peu d’huile d’olive). Mélangez votre pâte en incorporant progressivement l’oeuf avec vos doigts jusqu’à obtenir une consistance collante.

Continuez la préparation de votre recette gnocchi en ajoutant la farine petit à petit jusqu’à ce que la pâte ne vous colle plus au doigts. La clé est de trouver le bon dosage puisque vous ne devez pas trop utiliser de farine (au risque que vos gnocchis aient un arrière goût désagréable). Mais si vous n’en utilisez pas assez, elles ne tiendront pas à la cuisson.

Farinez ensuite votre plan de travail pour pouvoir pétrir votre pâte à gnocchi. Cela ne devrait pas prendre aussi longtemps que pour une pâte classique. Le tout est d’obtenir une consistance bien homogène et légèrement élastique.

Prélevez un petit bout de pâte et formez un premier cylindre d’un centième de diamètre. Puis coupez-le en petits morceaux de 2 à 3 centimètre que vous allez rouler dans votre paume pour obtenir une jolie boule. Pour aller plus vite, coupez votre cylindre en deux et collez ces deux morceaux pour former vos gnocchis deux fois plus rapidement.

Comment préparer de délicieuses gnocchis ?

Prenez chacune de vos petites boules et faites les rouler sur le dos d’une fourchette en appuyant légèrement pour que les rainures se forment sur le dos de votre pâte. Roulez-les une dernière fois pour qu’elles gardent leur forme sphérique. Cette partie est plus importante qu’il n’y paraît. Car en plus de donner à vos pâtes leur forme reconnaissable, ces rainures permettront à la sauce de bien s’imprégner.

Placez vos gnocchis sur une plaque farinée et espacez-les pour éviter qu’elles ne se collent les unes aux autres. Placez au réfrigérateur pendant une heure ou deux avant de procéder à la cuisson.

Les différentes méthodes de cuisson

Pour faire cuire vos gnocchis, vous avez encore une fois différentes possibilités. Leur cuisson commence cependant toujours par une casserole d’eau bouillante (de préférence salées). Attendez qu’elles remontent à la surface, puis une minute de plus avant de les retirer du feu pour être sûr qu’elles soient parfaitement cuites.

Recette gnocchi : comment les préparer et les accompagner ?

Si vous pouvez les déguster telles quelles, il est préférable de les faire cuire une seconde fois. Vous pouvez opter pour une cuisson à la poêle avec un peu de beurre (aromatisé à la sauge, par exemple) ou de l’huile d’olive. Cette seconde cuisson vous permettra d’obtenir des gnocchis légèrement dorées et croustillantes.

Vous pouvez également les faire gratiner au four dans une sauce tomate et un peu de fromage pour un résultat plus fondant.

Comment les conserver

Les gnocchis se conservent mal une fois préparées puisqu’elles contiennent de l’oeuf. Il est donc préférable de les faire cuire le jour même et de les consommer sous 24 heures. Vous pouvez également les congeler pour conserver vos gnocchis de une à deux semaines maximum.

Les meilleures sauces pour accompagner ses gnocchis

Avec leur texture moelleuse et leur goût peu prononcé, les gnocchis se marient aussi bien avec un peu de beurre et de fromage râpé qu’une sauce plus travaillée. Si la recette de ces petites pâtes à la pomme de terre est assez basique, c’est la manière dont vous allez les accompagner qui va faire toute la différence. A condition de ne pas avoir la main trop lourde pour éviter d’obtenir un plat trop consistant.

Voici trois idées de sauce qui se marieront parfaitement avec vos gnocchis.

Une sauce au fromage

Les plus gourmands se tourneront vers une sauce au fromage pour accompagner leur recette gnocchi. Préférez des fromages italiens comme le parmesan ou, encore mieux, le gorgonzola, qui apportera un peu de peps et une texture crémeuse à votre plat de gnocchis.

Comment préparer des bonnes gnocchis italiennes ?

Pour 4 personnes, vous n’aurez besoin que de deux petites échalotes, d’un pot de crème épaisse et de gorgonzola.

Faites revenir vos échalotes dans du beurre jusqu’à ce qu’elles soient translucides puis ajoutez la crème. Portez à ébullition et ajoutez le fromage coupé en petits dés pour qu’il fonde plus rapidement. Salez et poivrez et versez vos gnocchis dans cette sauce fromagère juste avant de les servir.

Une sauce tomate classique

Si vous souhaitez faire gratiner vos gnocchis au four, rien de mieux qu’une bonne sauce tomate et quelques bouts de mozzarella fumée. Pour la préparer, faites revenir un ognon émincé et une gousse d’ail haché dans un peu d’huile d’olive. Ajoute ensuite 4 à 5 tomates râpées, une cuillère à café de sucre (pour casser leur acidité) et des feuilles de basilic. Laissez mijoter pendant au moins une heure et assaisonnez de sel et de poivre juste avant d’y plonger vos gnocchis.

Une sauce à la ricotta et aux épinards

Plus légère, cette sauce très appréciée des italiens se mariera parfaitement avec des gnocchis. Pour cela, il vous suffit de faire revenir une petite échalote et une gousse d’ail dans de l’huile d’olive. Ajoutez ensuite 400 grammes de feuilles d’épinard (après les avoir bien lavé). Laissez réduire avant d’ajouter 100 grammes de ricotta et un peu de crème fraiche liquide. Laissez mijoter une demie heure. Salez, poivrez et ajoutez le zest d’un demi citron avant d’en napper vos gnocchis.

Deux façons originales de préparer des gnocchis

Voici deux façons originales de manger vos pâtes. Une bonne façon de twister votre recette gnocchi et d’épater vos convives.

Les gnocchis en bouillon

Cette recette s’inspire de la manière dont étaient traditionnellement préparées les gnocchis. Nous avons volontairement simplifié le procédé en utilisant un bouillon de volaille ou de légume tout fait (préférez les versions en bouteille et non déshydratées si vous achetez votre bouillon dans le commerce).

Comment préparer des gnocchis au bouillon ?

Pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

500 grammes de tomates concassées ;
350 grammes de gnocchis maison ;
1 litre et demi de bouillon (de légumes ou de poulet) ;
150 ml de vin blanc (sec, de préférence) ;
2 cuillères à café de concentré de tomates ;
2 cuillères à soupe de pesto au basilic ;
100 grammes de feuilles d’épinards ;
un peu de basilic ;
du parmesan râpé ;
du sel et du poivre.

  • Commencez par ajouter dans une grande casserole vos tomates concassées avec le bouillon, le vin et le concentré de tomate. Ajoutez ensuite le pesto et portez le tout à ébullition en laissant revenir pendant 5 à 10 minutes sur feu doux.
  • Ajoutez ensuite les feuilles d’épinard et vos gnocchis maison et laissez cuire jusqu’à ce qu’elles remontent à la surface.
  • Juste avant de servir, râpez le parmesan et ajoutez quelques feuilles de basilic frais. Servez bien chaud.

Les gnocchis sucrées à la pomme

Voici une bonne idée pour changer d’une recette gnocchi classique. Elle est particulièrement idéale pendant les fêtes ou les saveurs de pommes et de cannelle se marieront parfaitement avec votre repas de Noël.

Pour deux personnes, vous aurez besoin de :

2 petites pommes de terre ;
1 pomme ;
1 œufs ;
30 grammes de farine ;
du beurre salé ;
de la cannelle moulue.

  • Commencez par faire cuire votre pomme de terre et votre pomme dans de l’eau. Réservez un quart de votre pomme à couper en petits dés et écrasez le reste avec la chair de votre pomme de terre.
  • Ajoutez votre œuf, mélangez le tout, puis incorporez la farine progressivement afin d’obtenir une pâte homogène et bien lisse. Vous aurez généralement besoin d’un peu plus de farine que pour une recette gnocchi classique, la pomme étant le plus souvent gorgée d’eau.
  • Formez vos gnocchis comme dans la recette salée et réservez-les une heure au réfrigérateur avant de passer à la cuisson.
  • Faites les cuire dans de l’eau chaude en les mélangeant bien pour qu’elles ne collent pas au fond de votre casserole. Une fois qu’elles seront remontées à la surface, égouttez-les.
  • Faites chauffer un peu de beurre dans une poêle en faisant bien attention à ce qu’il ne brûle pas. Saupoudrez une cuillère à café de cannelle et ajoutez les cubes de pommes et les gnocchis. Laissez dorer pendant 2 à 3 minutes avant de servi légèrement tièdes, agrémentées d’amandes ou de cerneaux de noix.

Leave a Reply