La meilleure recette de chili con carne : comment bien le préparer

Si vous aimez les plats copieux, épicés et riches en viande, vous êtes probablement déjà un fan inconditionnel du chili con carne. Cette recette traditionnelle que l’on prête à la cuisine mexicaine a en réalité des origines un peu plus troubles qu’il n’y paraît… et que nous allons retracer dans cet article.

C’est que le chili con carne est plein de surprise. De sa composition à son apport calorique, il a beaucoup de secrets que nous allons vous révéler aujourd’hui. Avec nos trois meilleures recettes à reproduire à la maison, pour vous régaler !

Liste d’ingrédients pour préparer un bon chili con carne

Les ingrédients dont vous aurez besoin pour préparer un bon chili con carne vont changer d’une recette à l’autre. Mais pour une recette traditionnelle (et nourrir 6 personnes), vous aurez besoin de

  • 1 kilo de viande de bœuf (préférez les joues, la macreuse ou le gîte) ;
  • 700 g d’ognons rouges ou blancs coupés finement ;
  • 2 gousses d’ail hachées ;
  • 1 piment pastilla ;
  • 1 piment arbol (sans les graines) ;
  • 1 piment guajillo ;
  • 1 piment ancho ;
  • 1 piment chipotle ;
  • 2 conserves de tomates concassées ;
  • 3 conserves de frijoles rouges ;
  • 2 poivrons (rouge et vert) ;
  • de l’origan séché ;
  • 2 cuillères à café de cumin moulu ;
  • 1 bâton de cannelle ;
  • du sel et du poivre ;
  • du cheddar doux ;
  • une bouquet de coriandre fraiche ;
  • 1 citron vert.

Le chili con carne est-il mexicain ?

Contrairement à ce que beaucoup d’entre nous pensent, le chili con carne n’est pas mexicain. Il aurait en effet été créé dans la ville de San Antonio, qui se trouve de l’autre côté de la frontière. Plus précisément au Texas. Le chili aurait même été servi à l’origine dans les prisons texanes, et reproduit à l’extérieur par les chanceux qui auraient recouvert leur liberté.

C’est d’ailleurs une déception que connaitront beaucoup de fans du chili con carne au Mexique, puisqu’il est rare dans trouver à la carte des restaurants. Le dictionnaire mexicain considère d’ailleurs ce plat comme une recette détestable que les américains feraient passer pour de la cuisine mexicaine. Les légendes autour de son origine sont nombreuses. Outre celle des prisonniers texans, beaucoup attribuent la paternité du chili aux Amérindiens, mais aussi aux immigrants espagnol, grecs, irlandais et même chinois installés au sud des Etats Unis.

La première trace écrite du chili con carne remonte à 1880, puisque l’on retrouve sa recette dans le livre de cuisine de Mrs. Owen paru cette année-là. Il a fallut cependant attendre l’arrivée des migrants venus d’Amérique Latine dans la région (les Tejanos) pour populariser cette recette économique, dont les ingrédients étaient faciles à trouver toute l’année et qui permettait de nourrir tout une famille sans passer des heures en cuisine ni se ruiner.

Les reines du chili !

On appelait même « chili queens) les mères mexicaines qui préparaient le célèbre chili con carne et le vendaient sur les places publiques et les marchés dans une roulotte colorée, accompagné de taco, d’enchiladas et de guacamole.

Le chili con carne est-il mexicain ?

Elles durent malheureusement arrêter leur commerce en 1937, date à laquelle la nouvelle réglementation sur l’hygiène dans le domaine de la restauration. Aujourd’hui, cette tradition est ravivée lors des festivals de street food (dont l’annuel Return of the Chili queens) à San Antonio, mais aussi lors des Memorial Days qui se tiennent en mai, chaque année.

Et même si la motion proposée par le député du Nouveau Mexique Manuel Logan pour lui donner le statut de plat national, le chili con carne est tout de même devenu le plat officiel du Texas, et ce depuis 1977.

Que mettre dans son chili con carne

Pour réussir son chili con carne, il faut d’abord commencer par bien choisir les ingrédients qui vont le composer. Même si vous pouvez en varier le contenu, certains sont indispensable à la préparation d’un chili authentique, comme on le dégusterait au Texas.

Comme son nom l’indique, le chili con carne est préparé traditionnellement avec de la viande. Il s’agit dans ce cas d’un ragoût de haricots rouges, cuits avec de la viande, de la tomate, et beaucoup de piments. On choisit de préférence une viande de bœuf maigre et de bonne qualité et des haricots rouges, plus tendre que les noirs.

Pour le reste, le coup de main tient à équilibrer les saveurs sucrées (de la cannelle), amères (des haricots), fruitées de la tomate (une sauce épaisse et intense), mais surtout épicée. Parmi les nombreuses épices qui vont composer une recette chili con carne, on retrouve beaucoup de piments frais (rouges et/ou verts), mais aussi déshydratés et moulus. Impossible également de faire l’impasse sur le cumin en poudre. Pour finir, un bon chili se prépare avec beaucoup d’ognon, d’ail et de coriandre.

Et pour les végétariens

Si les texans le dégustent plus volontiers avec de la viande, un chili végétarien est tout aussi savoureux, puisque vous pouvez y ajouter les légumes de votre choix. La base restera la même : une sauce tomate onctueuse et bien relevée, mais vous aurez tout le loisir d’expérimenter avec des pommes de terre ou de la patate douce, mais aussi ;

  • de la courge ;
  • des carottes ;
  • du quinoa ;
  • des lentilles ;
  • des pois-chiche ;
  • de l’aubergine ;
  • et bien sûr du maïs.

Version sucrée/salée

Il est également possible d’agrémenter son chili con carne avec des ingrédients plus surprenants, comme des fruits et des noix, qui viendront apporter une petite touche sucrée à une recette plutôt riche et intense.

Pour se marier avec les épices que contiennent votre chili, vous pouvez ajouter de la pomme, des mangues, mais aussi des fruits secs comme des petits raisins ou des abricots, ou encore des noix, des amandes ou des pignons de pains.

Certaines personnes ajoutent même de la poudre de cacao amer, qui va venir relever parfaitement le goût piquant de votre ragoût de viande.

De la comfort food bonne pour votre santé

La meilleure nouvelle de cet article est certainement que malgré son aspect riche et nourrissant, le chili con carne reste un plat très bon pour la santé, bourré de minéraux et de vitamines essentielles pour votre organisme.

Comment préparer un bon chili con carne ?

  • Le bœuf est une excellente source de protéines, tout comme les haricots qui vous permettront de gagner en masse musculaire.
  • Le capsicum que l’on retrouve en quantités généreuses dans les poivrons et le piment est quant à lui idéal pour vous débarrasser de vos kilos en trop en augmentant la température de votre corps et en boostant votre métabolisme qui brûlera plus volontiers vos mauvaises graisses.
  • Les piments sont également riches en vitamines A et C, idéales pour renforcer vos défenses immunitaires.
  • Les légumes qui composent votre chili sont également riches en fibre, et vont donc favoriser la sensation de satiété, mais aussi prévenir le diabète et faciliter votre digestion.

Un bon bol de chili con carne n’est donc pas l’ennemi pour votre régime que vous pensez. C’est aussi une excellente source d’énergie (pour les plus sportifs), et un médicament délicieux si vous vous sentez malade ou barbouillé.

Recette chili con carne : comment réussir son chili ?

Tout le monde a sa propre recette de chili con carne. A commencer par l’ex président des Etats Unis, qui avait partagé sa recette familiale et avoué que le chili faisait partie de ses plats préférés. Quelle que soit celle que vous préférez, faire honneur à ce plat tex-mex passe par le choix d’une belle variété de piments (frais et secs) et une viande de qualité, acheté chez le boucher de préférence.

La recette originale du chili con carne

Pour préparer cette recette authentique de chili con carne, référez-vous à la liste d’ingrédients détaillée plus haut dans cet article. Puis suivez ces instructions :

Recette chili con carne : comment le préparer comme au Texas ?

  • Commencez par faire revenir les ognons, l’ail et les piments coupés finement dans une grande casserole avec un peu d’huile d’olive. Faites bien attention à ne pas brûler l’ail, qui cuit plus rapidement. Une fois que les ognons seront translucides, coupez le feu et réservez.
  • Faites revenir la viande dans la même casserole. Une fois qu’elle commencera à brunir, ajoutez le cumin moulu. Salez et poivrez. Puis ajoutez votre préparation à base d’ognon, d’ail et de piment, la cannelle et les poivrons tranchés finement. Laissez revenir pendant 2 à 3 minutes à feu moyen avant de verser les conserves de tomates.
  • Laissez mijoter à feu doux pendant au moins 3 heures, jusqu’à ce que votre viande soit bien tendre et s’effiloche toute seule à la fourchette. 30 minutes avant que le chili con carne ne soit prêt, versez les haricots rouges (après les avoir égoutté).
  • Servez avec des petits piments frais émincés, du cheddar râpé, quelques feuilles de coriandre et un peu de citron vert.

Le chili con carne au maïs

Pour cette variation avec du mais, vous aurez besoin des mêmes ingrédients que pour le chili con carne traditionnel. Ajoutez simplement 1 conserve de maïs et 50 cl de bouillon de bœuf.

  • Commencez par découper votre viande en petits dés et émincer les ognons et l’ail. Faites légèrement chauffer votre bouillon de bœuf et réservez-le.
  • Dans une grande casserole, faites revenir l’ail, les ognons et les piments. Puis ajoutez la viande et faites revenir pendant 5 minutes à feu vif pour bien colorer votre viande. Ajoutez ensuite les conserves de tomates, le bouillon de bœuf et les épices. Laissez mijoter pendant une heure après avoir salé et poivré votre recette chili con carne.
  • Une fois la première heure de cuisson écoulée, ajoutez le maïs et laissez cuire une heure supplémentaire en couvrant bien votre casserole. Servez chaud.

Vous pouvez accompagner votre chili con carne de riz blanc, de fromage râpé, de crème fraiche épaisse, de petits dés d’ognon cru mais aussi de banane. Pour ceux qui le trouveraient encore trop fade, vous pouvez également prévoir un peu Tabasco sur la table. Dégustez-le de préférence avec un bon vin rouge, de Bordeaux par exemple.

Recette de chili con carne ultra rapide

Si vous êtes pressé, vous pouvez préparer un délicieux chili con carne en 30 minutes seulement en remplaçant la viande de bœuf par du steak haché (en quantité équivalente), mais en ne mettant qu’une conserve de tomate au lieu de deux, pour que la sauce épaississe plus rapidement.

Suivez la même recette, en faisant revenir les légumes, piments et la viande dans un peu d’huile d’olive. Dans cette recette chili con carne rapide, vous devrez cependant verser les haricots, le maïs et les tomates concassées après ces 5 premières minutes de cuisson. Vous n’aurez plus qu’à laisser mijoter pendant une vingtaine de minutes sans couvercle, avant de déguster votre chili.

Avec quoi accompagner son chili con carne ?

Vous avez l’embarras du choix en matière d’accompagnements pour agrémenter votre chili con carne (bien qu’il puisse parfaitement se déguster tout seul). Traditionnellement, le chili est servi avec du cheddar, pauvre en matière grasse mais tout aussi gourmand que notre gruyère national. N’oubliez pas un trait de jus de citron vert et de la crème épaisse (ou du lait caillé) pour apporter une touche de fraicheur à ce ragoût riche et épicé.

Comment accompagner son chili con carne ?

Le fameux guacamole est un autre accompagnement très prisé du chili con carne, que vous pouvez également servir avec du riz (très répandu en Amérique Latine) et qui viendra adoucir le côté épicé de votre préparation.

Et pour vous rafraichir le palais, on peut également associer son chili con carne avec un bon vin, rouge de préférence puisqu’il ira parfaitement avec les épices et les piments de votre plat. Vous pouvez opter pour un bon Bordeaux, mais aussi un vin à base de syrah, comme un Languedoc ou Vallée du Rhône, qui accompagnera sans masquer tous les arômes de votre recette chili con carne.

Si vous le cuisinez très épicé, vous aurez probablement envie de déguster une boisson plus fraîche. Dans ce cas, optez pour une bonne bière, notamment celle parfumée à la téquila, la fameuse Corona que l’on boit partout au Mexique

Leave a Reply