Comment réussir son riz au curry à la manière japonaise ?

Le curry japonais, que l’on appelle karé ou kari est l’une des spécialités les plus appréciées au Japon. Il est servi le plus souvent avec du riz (c’est le kareraisu), des udon (on parle alors de kare udon) ou fourré dans un petit pain (c’est le kare-pan). Plus épais et moins épicé que son équivalent dans la cuisine indienne, il est assez facile de trouver le mélange d’épice approprié dans le commerce, bien qu’une recette maison soit plus authentique, et nettement plus savoureuse.

Nous vous présentons dans cet article quelles sont les spécificités du curry japonais, comment obtenir le mix parfait, mais aussi notre recette très simple, détaillée étape par étape.

De quels ingrédients avez-vous besoin pour préparer un riz au curry ?

Pour préparer cette recette riz au curry, qui régalera 4 personnes, vous aurez besoin de :

  • 400 grammes de bœuf détaillés en petits dés ;
  • 2 ognons ;
  • 2 carottes ;
  • 2 pommes de terre ;
  • 3 cuillères à soupe de poudre de curry japonais ;
  • 3 cuillère à soupe d’huile neutre ;
  • 3 tasses de bouillon ou de consommé de viande ;
  • 2 càs de sauce soja ;
  • 2 cuillères à soupe de concentré de tomate ;
  • une grosse noix de beurre ;
  • 3 cuillères à soupe de farine ;
  • du sel et du poivre.

Petite histoire du curry japonais

C’est durant l’ère Meiji (entre 1869-1913) que le curry serait apparu au Japon, époque à laquelle l’Inde était encore sous le contrôle des anglais, ce qui explique qu’il soit toujours considéré comme un plat d’influence occidentale, et non indienne. C’est d’ailleurs l’armée marine japonaise qui aurait rapporté ce plat déjà consommé par son équivalent britannique. Le riz au curry est depuis toujours au menu de la marine impériale chaque fin de semaine. Il a fallu cependant attendre les années 60, et l’ouverture de l’empire japonais aux pays étrangers, pour qu’il se popularise, et soit proposé notamment dans les grandes surfaces. On le trouve toujours sous le nom de curry mix, un mélange d’épices tout fait, ou de cubes de sauce déshydratés, comme il est commercialisé en Grande Bretagne.

Recette riz au curry : comment le préparer à la japonaise ?

Le succès du curry japonais s’explique en grande partie du fait de son originalité : les saveurs sont surprenantes pour le palais japonais, et le fait de le manger à la cuillère dénote de la dégustation des plats japonais à la baguette. Cependant, il se rapproche de la cuisine japonaise, puisqu’il se marie parfaitement avec du riz ou des nouilles, les bases des principaux plats nippons. Sa préparation ultra rapide (grâce aux carrés de sauce déshydratés vendus dans les grandes surfaces) et son prix très abordable (entre 500 et 1 000 yens au restaurant).

C’est d’ailleurs un grand classique des fast-food, que l’on peut choisir plutôt doux, moyenne épicé, ou très relevé.

Comment les japonais mangent-ils ce curry nippon ?

Le curry japonais (ou kare raisu) est une sauce assez épaisse (qui ressemble à la béchamel, puisqu’elle est réalisée à partir d’un roux, un mélange de beurre et de farine). Il est généralement agrémenté de légumes et de viande, découpé en petits morceaux et mijotés dans la sauce ou frits comme des tempura. Au niveau du goût, le curry japonais est nettement moins épicé que le curry indien. On y retrouve même des légères notes sucrées.

Comme de nombreuses spécialités relevées au Japon, on mange le curry japonais en été, et non en hiver (bien qu’il s’agisse d’un plat chaud), puisqu’il permet d’accélérer la sudation, et donc de diminuer la température du corps.

Quelle est la meilleure recette de riz au curry japonais ?

Les recettes de curry japonais sont différentes selon la région du Japon dans laquelle vous allez le déguster. Les tokyoïtes le mangent au poulet, tandis qu’à Kyoto, on privilégie la viande de bœuf. Le curry reste un plat de la cuisine de tous les jours, préparé dans toutes les maisons nippones. Cependant, les recettes changent d’un foyer à l’autre, notamment le dosage des épices, et les légumes utilisés.

Quelles sont les épices utilisées dans sa préparation ?

Si la majorité des japonais achètent leur curry tout préparé, il existe néanmoins des recettes permettant de réaliser un mélange maison, avec des épices fraichement moulu. C’est un bon moyen de personnaliser son curry japonais, en choisissant de doser selon ses envies les épices suivantes : le curcuma, le cumin, le poivre, la coriandre, la cannelle, le fenugrec, le laurier, la cardamome, le piment rouge, la noix de muscade, et quelques clous de girofle… Rien que ça !

Pour obtenir un curry plus savoureux, il est recommandé de faire torréfier les épices, puis de les réduire en poudre dans un mortier. Il faudra ensuite les incorporer au roux (avec la farine et le beurre) et non de les verser dans la sauce. Légèrement cuites, les épices n’auront plus ce goût farineux qui peut être désagréable à la dégustation.

Vous pouvez également utiliser ce mélange pour faire mariner la viande dans du yaourt. Ajoutez dans ce cas un peu de purée d’ail et de gingembre râpé. Résultat, le goût sera concentré dans la viande, et évitera de se diluer dans la sauce.

Pour vous faciliter la tâche, voici les mesures des épices (en poudre) à suivre pour obtenir votre curry japonais :

6 cuillères à soupe de cumin ;
5 cuillères à soupe de coriandre ;
4 cuillère à soupe de curcuma ;
2 cuillères à café de fenugrec ;
2 cuillères à soupe de cardamome ;
2 cuillères à café de cannelle ;
1 cuillère à café de muscade ;
2 cuillères à café de piment rouge ;
1 clou de girofle ;
1 feuille de laurier.

Plus doux que le curry indien, ce mélange japonais est idéal pour les enfants. Si vous aimez la cuisine relevée, n’hésitez pas à ajouter un peu plus de piment rouge.

Recette de riz au curry : étape par étape

Pour préparer cette recette riz au curry, référez-vous à la liste des ingrédients détaillée plus haut. Une fois que vous maitriserez cette préparation de base, vous pourrez utiliser d’autres ingrédients, comme du poulet, ou du tofu pour un curry végétarien. Vous pouvez également opter pour un katsu-karé : un plat à base de porc pané, qui sera cuit séparément, et nappez de sauce dans l’assiette.

Comment préparer du curry japonais ?

  • Commencez par hacher finement les ognons. Faites-les revenir dans une grande casserole avec de l’huile neutre, jusqu’à ce qu’ils deviennent légèrement transparents.
  • Ajoutez ensuite la viande. Attendez qu’elle brunisse légèrement.
  • Versez ensuite le bouillon de bœuf, le concentré de tomates, la sauce soja et les légumes, détaillés en petits dés.
  • Passez à feu vif et une fois à ébullition, laissez mijoter pendant 15 à 20 minutes.
  • Dans une autre casserole, réalisez le roux. Faites fondre le beurre, puis ajoutez la farine et le curry japonais.
  • Mélangez jusqu’à obtenir une pâte compacte.
  • Incorporez-la dans votre curry. Mélangez jusqu’à ce qu’elle ait bien fondu dans votre bouillon et ait donné une jolie texture crémeuse à votre plat.
  • Assaisonnez et laissez mijoter pendant 5 à 10 minutes de plus.
  • Servez chaud avec du riz à sushi.

Comment le présenter et l’accompagner ?

Si la préparation du riz au curry passe par le choix des bons ingrédients et le respect des étapes de la recette, la présentation joue également un rôle important. Consommé avec une cuillère à soupe, le curry japonais est généralement servi avec du riz blanc, dressé à gauche, la sauce étant traditionnellement servie à droite. Préférez le riz à sushi, à grain rond, qui absorbera mieux la sauce.

Vous pouvez également relever ce plat épicé et crémeux avec des légumes ayant macéré dans de la sauce soja ou du vinaigre de riz. Au japon, on utilise le fukujinzuke ou le rakkyo. Pour ne pas masquer le goût très prononcé des épices, dégustez avec de l’eau et éviter la bière ou le saké, qui risque de gâcher votre expérience gustative.

Leave a Reply