Les meilleures recettes de patatas bravas et conseils pour les réussir

Impossible de pousser les portes d’un bar à tapas sans avoir goûté ses patatas bravas. Cette recette simplissime à base de pommes de terre est d’un duo de sauces (piquante et aillée) est proposé dans presque tous les restaurants espagnols. Vous pouvez également la refaire à la maison, en faisant revenir des petits cubes de pommes de terre dans de l’huile d’olive, agrémentés à votre goût, mais de préférence avec une sauce tomate relevée, la fameuse brava qui donne son nom à ce plat de tapas.

Dans cet article, nous vous donnons toutes nos méthodes secrètes pour réussir ce plat ibérique aussi facile à réaliser que délicieux à manger.

Liste d’ingrédients pour préparer des patatas bravas

Pour préparer des patatas bravas pour 4 personnes, vous aurez besoin de :

  • 4 grosses pommes de terre (pour frites, si vous en trouvez) ;
  • 1 demi ognon ;
  • 2 belles gousses d’ail ;
  • 2 petits piments rouges ;
  • 1 cuillère à café de paprika ;
  • 2 tomates concassées ;
  • 1 cuillère à café de farine ;
  • de l’huile et du vinaigre blanc (de xérès, de préférence) ;
  • du sel et du poivre ;
  • une pincée de sucre ;
  • un peu d’eau.

D’où nous viennent les patatas bravas ?

Difficile de vous rendre en Espagne sans goûter les patatas bravas dans un bar à tapas. Si on ne sait pas exactement à quelle époque ce plat a été inventé, les pommes de terre arrivent en Espagne avec les conquistadors partis en Amérique Latine. Il faudra cependant attendre près de 300 ans avant qu’elles ne soient réellement intégrées à la cuisine populaire, et on retrouve les premières mentions de plats comme la tortilla de patatas autour du 19e siècle.

Comment faire cuire les pommes de terre des patatas bravas ?

Car les espagnols utilisaient avant tout ce tubercule comme un élément de décoration. C’est la grande famine qui a terrassé toute l’Europe pendant la guerre de 30 ans qui les a poussé à la préparer pour les animaux, mais aussi pour les humains. Aujourd’hui, c’est un aliment de base de la cuisine espagnole (et européenne), que l’on retrouve dans de nombreuses spécialités.

On explique d’ailleurs sa popularité par son côté très économique, et sa grande versatilité, puisque la pomme de terre peut être consommée sous bien des formes, aussi bien froide que chaude. C’est également un légumes très nourrissant, permettant de réaliser des préparations nourrissantes.

Une recette madrilène ?

C’est dans la ville de Madrid que les patatas bravas aurait été inventées (et brevetées). Découpées en petits cubes de 2 centimètres environ, la pomme de terre et ensuite frite dans de l’huile et recouverte d’une sauce relevée (à base de tomate, de vinaigre et de piment) avant d’être servie bien chaude. C’est d’ailleurs la sauce, et son piquant, qui donne tout son caractère au patatas bravas, puisque Brava signifie « fort », ou encore « féroce ». Dans les bars, c’est les tapas les plus populaires, qui peuvent être servies en petites portions (tapa) ou dans une plus grande assiette (racion).

Dans tous les cas, les patatas bravas sont reconnues comme un plat emblématique de la cuisine espagnole, et figurent même dans un livre de recettes des spécialités à travers le monde, compilé par l’ONU en 2008.

Des recettes différentes dans toute l’Espagne

La recette patatas bravas est donc on ne peut plus simple. Cependant, selon la ville d’Espagne dans laquelle vous vous trouvez, elle ne sera pas préparée de la même façon. Dans les années 1960, à Madrid où elle a été créée, on appelle les bravas les « patatas a lo pobre » (à la pauvre). Ce sont avant tout des frites servies avec une sauce relevée. Forte de son succès dans les principaux bars de la ville (comme la Casona et la casa Pellico), les patatas bravas partent rapidement à la conquête du reste du pays.

A Valence et dans la province autonome de Catalogne, on les sert avec la fameuse sauce bravas, mais aussi avec de l’aïoli (une sorte de mayonnaise parfumée à l’ail). Selon les bars dans lesquels vous allez les manger, les pommes de terre peuvent être grillées ou rissolées, avec ou sans la peau. La taille et la cuisson des carrés de pommes de terre ne sera jamais la même, comme la sauce qui l’accompagne, plus ou moins piquante selon les préférences du cuisiner.

Recette patatas bravas facile : étape par étape

Pour réaliser des patatas bravas comme en Espagne, référez-vous à la liste d’ingrédients présentée plus haut.

Recette patatas bravas facile : comment préparer la sauce brava ?

  • Commenez par faire cuire vos pommes de terre dans une casserole remplie d’eau protée à ébullition.
  • Emincez ensuite votre ognon, la gousse d’ail et le piment. Faites revenir le tout dans un peu d’huile d’olive, à feux doux. Une fois que l’ognon sera légèrement translucide, ajoutez le paprika.
  • Ajoutez ensuite les tomates concassées et laissez mijoter pendant 5 à 10 minutes en remuant régulièrement. Ajoutez ensuite le sucre et le sel.
  • Diluez ensuite la farine dans un demi verre d’eau. Versez dans la sauce et laissez mijoter à nouveau pendant 10 minutes supplémentaires.
  • Ajoutez ensuite le vinaigre, puis mixez le tout pour obtenir une sauce homogène.
  • Quand vos pommes de terre seront bien tendres, égouttez-les et laissez-les refroidir. Epluchez-les et taillez des petits cubes de 2 cm environ.
  • Faites les frire dans de l’huile bien chaude pendant 5 minutes. Une fois qu’elles seront bien dorées, déposez-les sur du papier absorbant pour qu’elles ne soient pas trop grasses.
  • Déposez-les dans une assiette, assaisonnez de sel et de poivre et dégustez avec la sauce.

Avec quoi mange-t-on les patatas bravas ?

Rien de plus simple que de faire rissoler des dés de pommes de terre dans de l’huile d’olive. Le secret des patatas bravas est bien cette sauce relevée qui lui donnera tout son caractère et son côté « féroce ». Si vous pouvez vous contenter de la recette basique présentée plus haut, voici deux variations, un peu plus élaborées, qui vous permettront d’épater vos convives. Et de reproduire ce plat de tapas comme on le déguste en catalogne, c’est à dire avec une sauce rouge pimentée, « La brava » et une sauce blanche à l’ail.

La sauce brava

Chaque bar à tapas a sa propre recette de la salsa brava. Très piquante et servie avec les patatas bravas, mais aussi de la viande, des légumes ou une tranche de charcuterie, vous pourrez les préparer avec les ingrédients suivants :

4 tomates concassées ;
1 gros ognon blanc, haché finement ;
3 gousses d’ail ;
1 poivron ;
2 feuilles de laurier ;
1 cuillère à café de thym ;
1 cuillère à soupe de paprika ;
1 cuillère à café de piment reshampatti ;
6 cuillères à soupe d’huile d’olive ;
1 cuillère à café de cumin moulu ;
1 demie tasse de vin blanc ;
2 cuillère à café de sel ;
1 cuillère à soupe de poivre noir fraichement moulu.

  • Commencez par blanchir vos tomates dans de l’eau bouillante pour les éplucher plus facilement. Faites les refroidir et concassez-les finement. Réservez.
  • Faites revenir l’ognon et le poivron hachés finement dans de l’huile d’olive. Laissez colorer pendant une dizaine de minutes, avant d’ajouter les épices. Laissez revenir 2 minutes de plus.
  • Déglacez ensuite avec le vin blanc. Ajoutez l’ail et laissez mijoter jusqu’à ce que les les ¾ s’évaporent.
  • Ajoutez ensuite les tomates. Assaisonnez de sel et de poivre. Faites mijoter pendant une trentaine de minutes à feu doux, en remuant de temps en temps.
  • Mixez ensuite dans un blender, jusqu’à obtenir une belle consistance crémeuse. Ajoutez un peu d’huile d’olive si nécessaire. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement.

La sauce aïoli

Pour préparer une belle sauce aïoli, vous aurez besoin de :

Comment préparer des patatas bravas ?

1 jaune d’oeuf ;
1 cuillère à soupe de moutarde ;
3 gousses d’ail hachées ;
2 cuillères à café de vinaigre blanc ;
15 cl d’huile d’olive / 15 cl d’huile végétale ;
du sel et du poivre.

  • Commencez par mélanger dans un petit bol votre jaune d’oeuf, la moutarde. Salez et poivrez et ajoutez la moitié du vinaigre (que vous pouvez remplacer par un peu de jus de citron).
  • Ajoutez ensuite l’huile d’olive progressivement, en fouettant manuellement ou avec un batteur électrique.
  • Quand vous n’aurez plus d’huile d’olive, versez le reste du vinaigre, puis passez à l’huile végétale. Ajoutez-la toujours progressivement, pour bien émulsionner votre mayonnaise.
  • Lorsqu’elle aura atteint la consistance désirée, incorporez la purée d’ail. Goûtez et rectifiez l’assaisonnement si nécessaire.

Leave a Reply